Heron bleu 259 grand h%c3%a9ron

Photo par Bernard Tremblay

Grand Héron

Bernard Tremblay

04 octobre 2018

Une tempête de neige récente en Alberta a cloué au sol plusieurs oiseaux migratoires dont ce grand héron qui semblait emmitouflé. Ces oiseaux résistent assez bien au froid. J'en ai vu en plein hiver à Stanley Park à Vancouver.

Bernard Tremblay

de Calgary, Alberta

548 Observations

269 Espèces différentes observées

Découvrir ses observations Découvrir ses photos

Grand Héron

Cet échassier géant est commun et bien connu des observateurs, initiés ou non à l'ornithologie. Il est omniprésent partout en Amérique du Nord. Il est présent presque partout où il y a de l'eau, aussi bien en eau douce qu'en eau salée. Son corps est gris-bleu, son long cou rayé de noir. La tête est blanche avec des sourcils noirs prolongés en aigrettes qui lui tombent derrière la nuque en contribuant à son élégance. Les plumes cendrées de sa poitrine sont longues et lâches comme de longs poils et ses cuisses sont rousses. Les deux sexes sont semblables, les jeunes sont dépourvus d'aigrettes et ont le dessus de la tête noir. Le cri du Grand Héron est un croassement rauque rappelant le corbeau. En vol, on remarque son cou replié en «S» ainsi que son envergure d'aile imposant alors qu'il bat lentement des ailes.

Faits marquants 

Les hérons nichent en colonie dans les arbres des zones inondables, souvent sur les îles difficiles d'accès. On nomme ces regroupements de nids des héronnières. D'aspect pittoresque, ces héronnières peuvent comprendre un grand nombre de couples, et les nids sont réutilisés et retravaillés chaque année. Le héron est principalement piscivore, mais il mange un peu de tout: grenouilles, gros insectes aquatiques, petits rats musqués, canetons.

27 Observations

Rechercher cet oiseau
J'ai Observé cet oiseau