Fuligule milouinan

Photo par Bernard Tremblay

Fuligule milouinan

Bernard Tremblay

20 décembre 2018

Ce fuligule milouinan (en avant plan) semble vouloir hiverner à Calgary; ce qui est rare puisque cette espèce a plutôt tendance à préférer les côtes (Pacifique et Atlantique), les grands lacs et le Saint Laurent. Il s'agit ici d' une femelle puisqu'elle a une tête brune et une tache blanche à la base du bec. Elle se distingue du petit fuligule (femelle) par la forme plus arrondie de sa tête.

Bernard Tremblay

de Calgary, Alberta

576 Observations

276 Espèces différentes observées

Découvrir ses observations Découvrir ses photos

Fuligule milouinan

Ce canard plongeur est le plus nordique de nos fuligules. On peut l’observer pendant ses migrations, au printemps et à l’automne; il fréquente alors les lacs, les grands cours d’eau et les côtes. Il niche près des plans d’eau peu profonds de la taïga et de la toundra, du Labrador jusqu'en Alaska, son centre d'abondance. Très semblable au Petit Fuligule, il s’en distingue par sa tête plus arrondie et ses flancs plus blancs. Le cri de la femelle ressemble aux croassements graves du corbeau.

Faits marquants

Une fois l'incubation commencée, le mâle quitte la femelle pour aller muer sur un lac relativement grand et isolé. Ces lacs, utilisés année après année pendant la mue, peuvent se trouver à proximité des zones de reproduction ou à des kilomètres au loin. Ils sont relativement peu profonds et offrent une nourriture abondante ainsi qu’un couvert adéquat.

2 Observations

Rechercher cet oiseau
J'ai Observé cet oiseau