Pic de lewis

Photo par Bernard Tremblay

Pic de Lewis

Bernard Tremblay

23 juin 2019

Un de mes oiseaux cible lors de mon voyage ornitologique cette été dans la vallée de l' Okanagan était le Pic de Lewis. Ce n'est qu' à la dernière journée, alors que je quittait la vallée, que j'ai aperçu ce pic perché sur une branche puisqu'ils attrapent les insectes au vol contrairement au autres espèces de pic. Cet arrêt routier à l'est d' Osoyoos est reconnu par les ornitologues comme étant un endroit propice à l'observation de cette espèce (Bird Finding in British Columbia par R. Cannings).

Bernard Tremblay

de Calgary, Alberta

606 Observations

291 Espèces différentes observées

Découvrir ses observations Découvrir ses photos

Pic de Lewis

Ce pic aux couleurs atypiques est présent au Canada dans le sud-ouest de l’Alberta et le sud de la Colombie-Britannique. Il est commun dans les bois ouverts de l’ouest du continent où il choisira un arbre bien pourri pour y creuser une cavité. Son vol lent et délibéré rappelle celui d'un corbeau ou d'un geai plutôt que celui d'un pic. La tête, le dos, les ailes et la queue sont d'un noir verdâtre iridescent; le cou et la poitrine sont gris argenté, la face rouge foncé et le ventre rosé. Fait rare chez les pics, les ailes et la queue sont dépourvues de toute tache blanche. Plus discret que ses congénères, il émet des cris stridents rappelant un peu ceux des écureuils.

Faits marquants 

Le Pic de Lewis est très rare au Canada, qui abrite moins de 1 % de sa population totale. Contrairement à la majorité des autres pics, il excave très rarement le bois pour en dénicher sa pitance, glanant les insectes à la surface du tronc. Véritable acrobate aérien, il préfère cependant les attraper en plein vol après les avoir longuement scrutés d'un perchoir.

3 Observations

Rechercher cet oiseau
J'ai Observé cet oiseau