Gaie de steller

Photo par Bernard Tremblay

Geai de Steller

Bernard Tremblay

23 juin 2019

Avec sa coloration noir et bleu, ce geai de Steller était bien camouflé dans les branches épaisses d' un conifère avant de sortir pour quelques secondes. Cette espèce est la version ouest du gaie bleu. L'aire de nidification de ces deux espèces était auparavent bien démarquée par les montagnes rocheuses, mais maintenant les ornitologues observent une expansion des gaie bleu vers l'ouest menant à une zone d' hybridation à la frontière entre l' Alberta et la Colombie Britannique.

Bernard Tremblay

de Calgary, Alberta

600 Observations

288 Espèces différentes observées

Découvrir ses observations Découvrir ses photos

Geai de Steller

Ce grand geai sombre vit dans les forêts conifériennes et mixtes de l'ouest du continent. Bien que commun en pleine forêt, il fréquente aussi les terrains de camping et les aires de pique-nique, chapardant la nourriture laissée sans surveillance. Il visite aussi les mangeoires dans les arrière-cours. Comme les autres oiseaux de la famille des Corvidés, au répertoire vocal varié, il s'annonce bruyamment. Le corps est majoritairement bleu et le noir de la tête descend sur la poitrine et le haut du dos. Une strie bleu clair se voit sur le front et parfois une tache blanche maquille le dessus de l’œil.

Faits marquants

Le Geai de Steller et le Geai bleu sont les seuls geais nord-américains portant une huppe. Aussi, la limite ouest de l'aire de répartition du Geai bleu chevauche celle du Geai de Steller, créant une zone où il est fréquent de rencontrer des hybrides. Friand, comme les autres geais, d'oeufs et d'oisillons, le Geai de Steller pille souvent le nid d’autres espèces.

4 Observations

Rechercher cet oiseau
J'ai Observé cet oiseau