F9191b57 c8c0 4022 8d18 33f3531cf134

Photo par Annie Deschênes

Moucherolle phébi

Annie Deschênes

23 juillet 2019

Un nid installé dans la corniche de ma galerie. Les deux parents font des aller-retours pour nourrir les 4 petits qui commencent à être à l’étroit. Souvent les parents gazouillent, perchés sur un fil électrique à proximité du nid.

Annie Deschênes

de Val-des-monts, Québec

1 Observation

1 Espèce différente observée

Découvrir ses observations Découvrir ses photos

Moucherolle phébi

Ce moucherolle est parmi les premiers à nous revenir au printemps, parfois dès la fin mars dans certaines régions. Présent au Canada de la Nouvelle-Écosse jusqu'au pied des Rocheuses, il fréquente une grande variété d’habitats. Bien qu’on puisse le retrouver au coeur de la forêt, il préfère les milieux dégagés situés dans le voisinage d'installations humaines. Le nid est souvent installé sous une surface artificielle, verticale ou horizontale, telle que le pilier d'un pont ou la corniche d'un bâtiment, mais parfois aussi sous un surplomb rocheux. Le dessus du corps est gris sépia et le dessous blanchâtre. Il a l’habitude de hocher constamment la queue lorsqu’il est perché. Son chant est constitué de deux ou trois notes (« fé-bî, fé-brî-îî »), répétées souvent.

Faits marquants

Même s'il est étroitement associé à l’homme dans le choix de ses sites de nidification, le phébi reste discret et d’agréable compagnie: sa nature peu farouche le rend facile à observer, et il chasse une grande quantité d’insectes.

8 Observations

Rechercher cet oiseau
J'ai Observé cet oiseau