Marais provencher53

Photo par Ghislain Corriveau

Grande Aigrette

Ghislain Corriveau

05 août 2019

Ghislain Corriveau

de St-nicolas, Québec

28 Observations

22 Espèces différentes observées

Découvrir ses observations Découvrir ses photos

Grande Aigrette

Cette jolie cousine du Grand Héron est facile à reconnaître à son plumage entièrement blanc, son bec jaune, ses pattes noires et sa taille imposante. Peu fréquente, on la rencontre surtout dans le sud-est du pays. Elle fréquente divers habitats: marais, prairies humides, rives des lacs, fossés de drainage, estuaires, etc. Elle niche en colonies, souvent avec d’autres espèces de hérons. La parade territoriale du mâle permet d’admirer ses longues aigrettes, qui sont autrement dissimulées. Ses cris ressemblent à ceux du Grand Héron: des croassements graves et rauques.

Faits marquants 

En saison de reproduction, le plumage de la Grande Aigrette se pare de ses plus beaux atours: la peau nue du lore devient vert fluo et de longues plumes appelées aigrettes apparaissent sur son dos. Celles-ci ont failli causer la perte de l'espèce à la fin du XIXe siècle, les panaches d'aigrettes étant alors très prisés pour orner les chapeaux des dames.

9 Observations

Rechercher cet oiseau
J'ai Observé cet oiseau