Bruant de nelson 82 bruant de nelson2

Photo par Bernard Tremblay

Bruant de Nelson

Bernard Tremblay

11 septembre 2019

Lors d'une journée fort nuageuse j'ai aperçu une volée de bruants en migration qui communiquaient entre eux pour se retrouver. Ce groupe comprenait des bruants de Lincoln, des prés, de LeConte, à couronne blanche et en particulier un bruant de Nelson, dont on entend le chant typique, mais qu' on voit rarement. Les aires de nidification de cette espèce sont très disparates au Canada allant des maritimes, de l' estuaire du Saint-Laurent , des rives de la baie James aux provinces des prairies.

Bernard Tremblay

de Calgary, Alberta

612 Observations

291 Espèces différentes observées

Découvrir ses observations Découvrir ses photos

Bruant de Nelson

Ce petit bruant à queue courte fréquente principalement les marais salés et saumâtres, le long du Saint-Laurent. Il aime les marais à spartines au bord du fleuve où les petites mares (marelles) laissées par les marées sont nombreuses. Le chant du mâle est très caractéristique et rappelle le son d'une goutte d'eau dans une poêle brûlante: «Te-schÎÎÎÎÎÎÎÎÎ-tchik». Ses flancs, sa poitrine et ses larges sourcils sont de couleur ocre. Sa joue grise tranche nettement sur cette teinte beige jaunâtre. Une raie grise parcourt la calotte jusqu'à la nuque. Le dos est brun et les flancs rayés de noir.

Faits marquants

Les mâles et les femelles ne forment pas de couple et se reproduisent chacun avec différents partenaires. Une hiérarchie s'établirait entre les individus pour déterminer qui aura le droit de s'accoupler en priorité. Pour cette raison, le mâle ne nourrit pas les jeunes, la femelle s'en occupe seule.

5 Observations

Rechercher cet oiseau
J'ai Observé cet oiseau