624 tarin des pins 2 624 tarin des pins

Tarin des pins

Elaine Houde

30 septembre 2021

En grand nombre (~20) tout l'été à la mangeoire. Dernière présence le 30 septembre 2021.

Elaine Houde

de Roberval, Québec

2 Observations

2 Espèces différentes observées

Découvrir ses observations Découvrir ses photos

Tarin des pins

Ce petit oiseau discret est de la même famille que le Chardonneret jaune et fréquente les mangeoires, surtout en hiver dans le Québec méridional. Il affectionne les forêts mixtes et conifériennes, où il trouve nourriture et sites de reproduction. Son chant enjoué rappelle celui du chardonneret en plus rauque, et il est souvent ponctué de «zriiiiiiiiiiii» bourdonnants qui facilitent son identification. Le mâle et la femelle ont le même plumage, soit fortement rayé de brun foncé sur tout le corps, avec un soupçon de jaune aux ailes et à la base de la queue, parfois difficile à voir. Le bec est très pointu.

Faits marquants

Le tarin est un oiseau grégaire qui effectue des déplacements très erratiques. Il peut être très abondant une année dans un secteur et complètement absent l'année suivante. Ses déplacements seraient reliés à la nourriture. Comme il se nourrit principalement de graines, dont celles de certains arbres qui n'en fournissent pas chaque année, il est très difficile de prévoir où seront aperçus les tarins.

17 Observations

Rechercher cet oiseau
J'ai Observé cet oiseau