Moqueur roux

Photo par Bernard Tremblay

Moqueur roux

Bernard Tremblay

17 décembre 2015

Calgary

Le moqueur roux est rare à Calgary et surtout l'hiver. J'ai trouvé cet oiseau avec un groupe de durbec des sapins après avoir été alerté par un autre ornitologue. Ces oiseaux préferrent les prairies autour de Medecin Hat.

Calgary

À propos de ce lieu

211 Observations

125 Espèces différentes observées

Explorer ce lieu

Bernard Tremblay

de Calgary, Alberta

650 Observations

301 Espèces différentes observées

Découvrir ses observations Découvrir ses photos

Moqueur roux

Au Canada, ce grand moqueur, réputé pour ses talents d’imitateur, niche dans le sud du Québec, de l’Ontario et des provinces des Prairies. Il aime particulièrement les milieux secs et buissonneux: haies, champs en friche, terrains vagues, bordures de forêts, etc. Le nid est placé dans un buisson épais, plus rarement au sol ou dans un arbre. Lorsqu’un intrus s'en approche, le Moqueur roux le défend agressivement à coups de bec, pouvant même blesser le potentiel prédateur. Les deux sexes sont semblables: dessus du corps roux, dessous pâle fortement rayé de taches noirâtres, barres alaires blanchâtres, longue queue au bout arrondi et yeux jaunes. Le chant consiste en une longue série de phrases courtes et très variées qu’il répète habituellement deux fois chacune.

Fait marquant 

Cette espèce possède l’un des plus vastes répertoires vocaux parmi les passereaux nord-américains, chaque mâle pouvant maîtriser plus de 1 000 strophes différentes.

9 Observations

Rechercher cet oiseau
J'ai Observé cet oiseau