Geaie bleu 231 geai bleu

Photo par Bernard Tremblay

Geai bleu

Bernard Tremblay

20 janvier 2016

Calgary

Ce geaie bleu s'est rapproché de moi, me permettant d'admirer son plumage unique pour quelques secondes, avant de s'envoler.

Calgary

À propos de ce lieu

22 Observations

21 Espèces différentes observées

Explorer ce lieu

Bernard Tremblay

de Calgary, Alberta

650 Observations

301 Espèces différentes observées

Découvrir ses observations Découvrir ses photos

Geai bleu

Le Geai bleu est un petit corvidé, cousin de la corneille et du corbeau. Bruyant et coloré, il a vite fait d'attirer l'attention. Ses cris d'alerte sont bénéfiques à tous ses voisins, oiseaux et mammifères, pour les avertir de la venue d'un prédateur. Il fréquente les banlieues, les forêts mixtes, feuillues ou conifériennes, mais il préfère les habitats plus clairsemés des milieux ruraux ou des parcs. Le secteur qu'il fréquente comprend bien souvent des chênes, puisqu'il est très friand des glands. Son cri fort et cassant est connu de tous: «Djé! Djé! Djé!». Il émet aussi souvent un grincement tout aussi fameux qui rappelle une poulie qui grince: «couidul-couidul-couidul». Son plumage est principalement bleu clair, avec des taches blanches sur les ailes et la queue. La huppe bleue tranche sur la face blanche. Le dessous blanc est délimité par un grand collier noir qui remonte jusque derrière la huppe.

Faits marquants 

Le geai possède une poche gulaire qui, à l'instar des rongeurs, lui permet d'emmagasiner les graines qu'il récolte. Omnivore, il peut aussi chaparder les œufs et les oisillons des petits passereaux, manger des grenouilles, des poissons, des souris. La femelle construit plusieurs faux nids pour leurrer les prédateurs.

33 Observations

Rechercher cet oiseau
J'ai Observé cet oiseau