Bruant hudsonien 91 bruant hudsonien

Photo par Bernard Tremblay

Bruant hudsonien

Bernard Tremblay

31 janvier 2016

Calgary

Le bruant hudsonien est plus rare dans l'ouest qu'au Québec. Cet oiseau était attire par un mangeoire.

Calgary

À propos de ce lieu

22 Observations

21 Espèces différentes observées

Explorer ce lieu

Bernard Tremblay

de Calgary, Alberta

644 Observations

301 Espèces différentes observées

Découvrir ses observations Découvrir ses photos

Bruant hudsonien

Ce bruant nordique fréquente nos latitudes principalement en hiver. L'été, il niche près de l'arctique, dans la toundra forestière et arbustive. L'hiver, il fréquente nos milieux ouverts où il consomme les graines des arbres et des plantes. Il vient aussi aux mangeoires. Le chant du Bruant hudsonien est doux et musical: «Petit-ti-ti, tiou-tiou-ouip». Les deux sexes sont semblables; calotte rousse et trait roux derrière l'œil, bec bicolore (mandibule supérieure noire et inférieure jaune), dos brun strié et dessous gris-blanc uni, avec une tache noire sur la poitrine.

Faits marquants 

L'aire de répartition hivernale serait différente selon les sexes: les femelles migreraient plus au sud jusqu'au nord des États-Unis, alors que les mâles resteraient plus au nord, sous nos latitudes. La majorité de nos Bruants hudsoniens hivernants seraient ainsi des mâles.

13 Observations

Rechercher cet oiseau
J'ai Observé cet oiseau