Fiches descriptives

Eider à duvet

Ce beau canard est très commun le long du littoral et autour des îles de l'estuaire. L'eider aime les îlles à végétation basse pour nicher, ainsi que les îles riches en conifères où le sol est tapi de mousses. Il consomme principalement des moules et des œufs de poisson. Le mâle émet un «Aw-ou-ourrr» rappelant un humain exprimant la surprise. La femelle, elle, émet un «kor-r-r» guttural et ronronnant. Le mâle en période estivale est tout blanc avec le bout des ailes, la queue et la croupe noirs, les flancs noirs et un masque noir. La nuque a des teintes de gris-vert et le bec, qui remonte presque au front, est jaune. La femelle, les jeunes et les mâles en mue sont entièrement bruns striés de noir avec un bec grisâtre.

Faits marquants 

Une fois les premiers œufs pondus, les mâles abandonnent les femelles sur le nid pour aller muer au large des îles. Pendant cette période où ils renouvellent toutes leurs plumes de vol, les mâles ne peuvent plus voler durant quelques semaines. Les eiders ont développé un système de crèches pour élever leurs canetons. 24h après l'éclosion, la mère mène ses petits à la mer et rejoint d'autres familles d'eiders. Deux à sept couvées se rejoignent ensemble et les mères se partagent la surveillance des canetons. Si des femelles sans rejetons tentent de se greffer au groupe, elles sont vigoureusement chassées par les mères des canetons.

Proposer une amélioration à cette fiche
4 observations